• Comité Rêv'Urba

Brèves de Noël #2

Dernière mise à jour : févr. 28

Dans l'attente des fêtes de Noël, le comité de revue vous propose une série de conseils cadeaux à offrir à vos proches. Parce que l'urbanisme peut aussi occuper le pied de votre sapin !


Le conseil de Benoît : Caesar IV, être urbaniste sous l’empire romain


Quelles sont les missions de l’urbaniste ? Garantir la mixité sociale, réaliser des réseaux, embellir la ville, produire du logement, construire des équipements publics, assurer le développement économique et faire coexister le tout dans un ensemble cohérent nommé “ville” ? C’est exactement ce que propose le jeu vidéo Caesar IV, certes un peu daté, mais toujours aussi plaisant à pratiquer.

Vous êtes ainsi gouverneur en chef d’un territoire que vous devez développer pour le compte de l’Empire Romain. Il vous incombera de construire petit à petit votre cité en veillant à accueillir toutes les classes sociales, des insulae aux domus, tout en satisfaisant le peuple. Il sera pour cela nécessaire de construire les équipements publics adéquats (amphithéâtre, thermes, dispensaire, hippodrome), d’assurer le bon développement de l’agriculture et de l’artisanat, d’acheminer l’eau en ville et de lutter contre les épidémies. Vous pouvez également vous faire paysagiste, en embellissant la ville par divers bosquets et statues, et ainsi gentrifier la ville en attirant des patriciens. Gare toutefois à surveiller les dépenses publiques : Rome ne sera pas clémente avec vous, et n’hésitera pas à vous limoger !

Acheter le jeu en ligne sur Steam : https://store.steampowered.com/app/517810/Caesar_IV/



Le conseil de Léa : Friches en fleurs


Mordu des plantes ? Envie d’une petite expédition botanique entre amis ? Alors le livre Flore des friches urbaines d’Audrey Muratet, Myr Muratet et Marie Pellaton pourrait bien se retrouver au pied de ton sapin. Bien documenté, à partir de photographies, de mesures et de dessins, cet ouvrage est le compagnon idéal pour te guider à travers la multiplicité des friches urbaines et de leurs trésors cachés. Elle te permet d’aiguiser ton regard sur ces « mauvaises herbes », qui peuvent pourtant avoir des qualités dépolluantes et en dire long sur la qualité des sols. Passions urbaine et botanique ne sont pas toujours incompatibles…

Disponible à la librairie Volume.

















Le conseil de Thibaud : Eric Rohmer, Comédies et proverbes


Un beau coffret DVD sous le sapin, voilà qui en enchanterait plus d’un ! Les six merveilleux films que Rohmer a réalisés dans sa série des “Comédies et proverbes” offrent aux jeunes spectateurs que nous sommes un délicieux badinage amoureux. Édité par Potemkine et Agnès b. DVD, le coffret est délicatement illustré pour faire de tous les personnages rohmériens des idoles qui nous accompagnent. Entre La femme de l’aviateur qui réjouira les amoureux des Buttes-Chaumont, et les errements de Marie Rivière qui, malgré ses vacances ratées, cherche Le rayon vert, vous trouverez Les nuits de la pleine lune. Dans ce tiraillement malheureux de Pascale Ogier entre la légère liberté de l’appartement d’étudiante du centre parisien et la lourdeur organisée du logement conjugal de Marne-la-Vallée, Eric Rohmer se présente comme un cinéaste urbaniste qui aime filmer les espaces et ses ambiances. Dans une générosité sans limite, le coffret nous offre également, en suppléments de ce dernier film, quatre documentaires sur les villes nouvelles, riches d’analyses et entretiens !

http://films.potemkine.fr/Potemkine-fiche-film/Comedies-et-proverbes/pa11m5pr12904.html



Le conseil de Pauline S. : Jérôme Fourquet « L’archipel français. Naissance d’une nation multiple et divisée »


Les géographes définissent un archipel comme un ensemble d’îles relativement proche les unes des autres ayant une origine géologique similaire. Jérôme Fourquet dans son livre L’archipel Français, Naissance d’une nation multiple et divisée met en lumière les différents bouleversements de notre système politique. À l'image de cette donnée géographique qu’est un archipel, l’auteur dresse le portrait d'une société française morcelée, divisée, composée de différents groupes qui se côtoient mais ne partagent pas forcément le même mode de vie ou la même vision du monde. À travers une analyse multidisciplinaire et de nombreuses cartes, graphiques, tableaux, la France d’aujourd’hui n’aura plus aucun secret pour vous. L’utilisation de ces différents outils visent à restituer de façon vivante les enseignements spectaculaires de cette exploration inédite de la société française. La France, une nation multiple et divisée ? C'est la question qui se pose à la fin de la lecture de ce passionnant ouvrage. Libre à vous d’y répondre autour du repas de noël en famille ou entre amis mais n’oubliez pas que noël c’est avant tout le partage !

https://www.seuil.com/ouvrage/l-archipel-francais-jerome-fourquet/9782021406023



Le conseil d'Inès : Ikex, le catalogue urbex qui parodie Ikea


Vous avez toujours rêvé d’explorer de vieux sites industriels abandonnés ? Vous êtes fascinés par les friches urbaines et par la déco vintage ? Vous appréciez la typographie ? Le travail graphique et photographique de Dominique Hermier vous plaira sûrement. C’est en 2017 que l’artiste normand publie le premier IKEX1—Mashup Ikea/Urbex avec comme slogan “J’aime les friches, je peux même dire que j’adore les friches ! Et moi, je défriche !”. Dominique Hermier renouvelle l’expérience en 2019 avec son catalogue IKEX n°2 : Le Catalög ultime. Ces catalogues parodiques à l'humour et aux “textes facétieux” sont nés via une collecte sur la plateforme Kisskissbankbank. Il s’agit d’un détournement des codes marketing et typographiques de la grande firme suédoise mais aussi d’une interrogation quant à “la vraie pérennité des objets que nous produisons en série, voire sur l’absurdité de certaines utilités supposées”. Qualités photographiques, jeux de mots et rires garantis !

http://www.dominique-hermier.com/album/ikex/




Le conseil de Pauline G. : RATP La Ligne


Le génie graphique (et marketing) de la RATP n’aura de cesse de nous surprendre : l’opérateur de transport a investi un nouveau champ pour faire bénéficier à ses usager.es de son expertise en matière de design, en créant une ligne de produits déclinés aux couleurs du métro parisien ou rendant hommage à sa longue histoire. Ces objets, des vêtements (t-shirts, chaussettes ou encore vestes de travail qui plairont aux jeunes métropolitains) aux jolies tasses émaillées, en passant par des accessoires esthétiques et fonctionnels à prix abordables (de jolis sac-à-dos notamment) sont autant de clins d’oeil à des campagnes de publicité célèbres ou à des esthétiques RATPiennes passées, mais qui n’ont rien perdu de leur charme vintage. Pour les urbanophiles plus sérieux, RATP La Ligne propose aussi des affiches à partir de plans de métro ou de bus anciens (qu’il est très amusant de comparer aux plans actuels du réseau), mais surtout de très belles photos anciennes évoquant différentes époques de la grande histoire des transports en commun parisiens. En ligne sur https://ratplaligne.fr/fr/.




Le conseil d'Elsa : Un pass pour la Cité de l’architecture & du patrimoine


Dès janvier 2021 la Cité de l’architecture & du patrimoine devrait rouvrir ses portes au public. Le moment est donc parfait pour offrir un Pass-Cité permettant de bénéficier pendant un an d’un accès libre et coupe-file aux collections permanentes et expositions temporaires, d’invitations aux vernissages d’expositions, et d’une visite guidée pour chaque nouvelle exposition par le commissaire. Les moins de 26 ans pourront faire découvrir la Cité à une personne de leur choix les soirs de nocturnes entre 17h et 21h. Pour rappel, les collections de la Cité de l’architecture & du patrimoine proposent une approche de l’architecture et de l’art monumental de l’époque médiévale à nos jours, au travers de dessins, maquettes, photographies ou encore de prototypes. Actuellement trois expositions sont aussi à découvrir : « Paris 1910-1937. Promenades dans les collections Albert-Kahn » pour découvrir le Paris de la Belle époque, « Kinshasa Chroniques» propose une approche de la capitale congolaise, née du regard d’artistes ancrés dans l’espace urbain et « Transformer à grande échelle, nouveau défi de la durabilité. Bordeaux, Amsterdam » montre la détermination d’architectes et de maîtres d’ouvrages, pour transformer plutôt que démolir.


Seul ou accompagné, n’hésitez pas à visiter ce musée situé dans le 16ème arrondissement à côté du Trocadéro ! https://www.citedelarchitecture.fr/fr/adherents